Chirens c'est vous !

c'est vous qui payez les impôts, qui vivez à Chirens et qui votez

5 proposition-s- pour "contribuables"

Résultats 1 à 5 sur 5

la voirie

q7-voirie

Chirens est une vaste commune (1 753 ha) avec de nombreuses routes communales et départementales.

Lors des grosses intempéries neigeuses, le service communal met en oeuvre hommes et machines pour la sécurité de tous.

Il reste des efforts à fournir pour sécuriser les accès les plus fréquentés où personnes agées, poussettes, enfants, élèves se retrouvent en danger sur la chaussée quand les trottoirs ou les bords de route sont enneigés. Les commerces, malheureusement en déclin dans le centre, sont-ils accessibles à tous en toute sécurité ?

Pour la sécurité de tous, il faut poursuivre la mise en place de trottoirs et d'équipements de sécurité pour les usagers les plus fragiles, piétons et cyclistes dans le Bourg mais aussi en dehors de l'agglomération.

Un effort doit être entrepris pour l'entretien des voies, afin de ne pas géner l'évacuation des eaux pluviales en particulier et ce sur toutes les voies de la commune.
Un délégué par hameau permettra de suivre plus efficacement les problèmes de voirie (nid de poule, éclairage...)
La commission voirie se réunira régulièrement et effectuera des visites sur le terrain pour repérer les problèmes.  

La gestion de la voirie (entretien, déneigement, numérotation des maisons) doit se faire en toute équité car être desservi par une voie publique ou privée ne change rien dans le calcul des impôts locaux.

jean-def-ptt Jean Leroy

vivre ensemble

La vie sociale est un facteur essentiel de qualité de vie dans une commune. Votre équipe mettra tout en œuvre pour favoriser les occasions de rencontre et ce pendant toute la durée du mandat, avec :

 les moments fédérateurs existants : les évènements de la bibliothèque, les animations du Sou des écoles et de toutes nos nombreuses associations. Nous soutiendrons également les nouvelles initiatives des ces acteurs dynamiques.

 des rendez-vous nouveaux ou rétablis : rencontres inter-hameaux, forum des associations (couplé avec l'accueil des nouveaux arrivants et une présentation du personnel communal), nettoyage de printemps, repas inter-générations, expositions patrimoine…

 une feuille d'information mensuelle pour annoncer tous les évènements, ainsi qu'une mise à jour constante du site Internet.

 en faisant de la concertation un principe de base qui s'appliquera à tous les projets (et non pas à un seul), avant la prise de décision de leur réalisation, de manière simple, peu coûteuse, sans action relevant uniquement de la communication.

Toutes ces initiatives, j'en suis convaincu, permettront de renforcer notre communauté.
jean-def-ptt Jean Leroy

le Pays voironnais et autres collectivités

capv

Les liens entre collectivités et leurs compétences sur un territoire sont parfois complexes, mais sont un enjeu primordial, pour deux raisons :

    La première est que la loi a attribué des compétences obligatoires à certaines d'entre elles, comme le Pays Voironnais (déchets, assainissement, transports…). Elles peuvent également prendre des compétences facultatives.

Il y a là un vrai transfert de pouvoir, parfaitement justifié dans certains cas, plus discutable dans d'autres. Il est donc indispensable de veiller à un mode de décision vraiment démocratique, le conseil communautaire devant être autre chose qu'une chambre d'enregistrement.

    Votre municipalité veillera à l'équilibre entre l'intérêt général du territoire et les besoins de la commune. En particulier, la volonté de prendre des compétences nouvelles par le Pays Voironnais (qui gère déjà un budget annuel de plus de 210 M€) doit être soigneusement étudiée avant de prendre une décision qui aurait un impact fort sur toutes les communes.
Parallèlement, certains services du Pays Voironnais (transport à la demande par exemple) pourraient être mieux adaptés aux besoins des chirennois, qu'il faut faire remonter.

    Tout ceci nécessite une implication forte de vos délégués, en particulier auprès des services et dans les commissions.

    La seconde raison est que la plupart des projets sont cofinancés par le biais de subventions. Si ceci permet en théorie d'alléger la facture pour la commune, les financeurs demandent en contrepartie des modalités de réalisation particulières qui peuvent avoir pour effet de renchérir le projet.
Autre solution de financement, le portage des projets par d'autres structures (ex : SISV) enlève le pouvoir de décision à la commune.
Il faut donc être vigilant plus sur l'adaptation des projets aux besoins et la diminution de leur coût que sur l'obtention de financements complémentaires à tout prix.

Une information régulière sur les décisions et actions
dans toutes ces collectivités est importante car
les délégués doivent défendre vos intêrets et rendre compte.


 Jean Leroy

jean

 

plus :

tableau de répartition des délégués à la CAPV pour le mandat à venir

communes-capv-2014

l'urbanisme

urba

Le territoire est notre cadre de vie et il doit être fonctionnel et agréable. Sa gestion doit être équitable.
Des délégués de hameau feront le suivi des actions municipales afin qu'aucun ne soit oublié.
Une réflexion globale se fera dans les commissions ouvertes tout au long du mandat (en plus de la concertation prévue) car vous avez le droit de penser et fabriquer votre territoire :

 

commission urbanisme, avec tous les chirennois intéressés par le devenir du village (et non pas dans un atelier parallèle)   

  •     poursuite du déplacement de la maternelle, projet monté en 2013 hors "atelier coeur de village" et voté juste avant les élections.
  •     aménagement de l'ancien terrain de foot en ajustant sa priorité avec vos besoins, les finances, la capacité des écoles, la pression foncière et en lien avec le devenir du Bourg et la circulation.        
  • cohérence des projets dans le temps et dans l'espace afin de ne pas faire deux fois un secteur (ex : parvis de l'église et parking de mairie qu'il faudrait casser pour réaliser le cœur de village !)
  •     devenir du Bourg après le départ de l'école, etc...

Un permis sur une zone constructible du PLU est un droit (et non un privilège) et nous avons un personnel de mairie qualifié pour instruire les demandes. Une commission citoyenne de médiation sera créée pour traiter les désaccords.

commission voirie, réseaux et sécurité (voir bulletin n°3) :

  •     entretien et propreté des voiries, assurés régulièrement et équitablement.
  •     points noirs de sécurité (carrefours comme l'Arsenal, trottoirs,, éclairage...) listés, publiés dans l'Info-Chirens et hiérachisés pour un traitement réaliste.
  •     résolution des problèmes d'assainissement
  •     réflexion sur un réaménagement de la circulation en complément au contournement car la situation actuelle ne peut durer.


commission contournement et transports (voir bulletin n°1) :

  •     contournement, pour que le Conseil Général tienne ses promesses, dans le respect du marais et donc du captage d'eau potable alimentant nos robinets (c'est important !) et avec une solution pertinente pour les habitants de Beaudiné.
  •     parkings relais pour le co-voiturage et l'utilisation des bus, les emplacements existent, réalisons-les !


Stop aux projets coûteux qui n'améliorent pas notre quotidien.
Oui à des actions concrètes.


Corinne Bourrillon corinne

le budget

q5-budget
Comme toute autre commune, Chirens va devoir faire face à une diminution de ses ressources financières les prochaines années. D’un autre côté, les dépenses de fonctionnement de la commune ont augmenté de plus de 6 % par an ces 10 dernières années, passant de 611 000 € en 2001 à 1 393 000 € en 2012.

voir l'évolution en détail

Objectif : ne pas augmenter les impôts

Il est donc indispensable de dégager des priorités pour l’action municipale. Chirens est une commune avec de nombreux enfants et jeunes, des associations dynamiques. Nos priorités iront à l'éducation, l’action sociale, la vie associative et culturelle, la sécurité (en particulier routière).

Il faudra être modeste et économe dans les projets, tout en s’assurant que les dépenses soient faites à bon escient.
Etait-il indispensable de dépenser tant pour l'opération cœur de village (environ 110 000 €), de consacrer plus de 650 000 € pour construire les vestiaires du foot au collège (voir l'Info-Chirens ici) ou 64 000 € d'études pour l'école maternelle ?

Même si certaines de ces dépenses sont largement subventionnées, il s’agit toujours d’argent public qui vient de nos impôts.

Il ne s’agit pas de dépenser plus, mais de dépenser mieux, pour vous offrir au juste coût les services dont vous avez vraiment besoin, comme la cantine dont le coût est actuellement trop élevé.

Nous prendrons votre avis sur ces services et sur tout projet important.

jean-def-ptt Jean Leroy

nos sources :

evolution budgets

 

CV-12-07-03

compte rendu du conseil municipal du 3 juillet 2012 (en questions diverses)

frais-etudes-ecole