Chirens c'est vous !

c'est vous qui payez les impôts, qui vivez à Chirens et qui votez

3 proposition-s- pour "acteurs économiques"

Résultats 1 à 3 sur 3

l'urbanisme

urba

Le territoire est notre cadre de vie et il doit être fonctionnel et agréable. Sa gestion doit être équitable.
Des délégués de hameau feront le suivi des actions municipales afin qu'aucun ne soit oublié.
Une réflexion globale se fera dans les commissions ouvertes tout au long du mandat (en plus de la concertation prévue) car vous avez le droit de penser et fabriquer votre territoire :

 

commission urbanisme, avec tous les chirennois intéressés par le devenir du village (et non pas dans un atelier parallèle)   

  •     poursuite du déplacement de la maternelle, projet monté en 2013 hors "atelier coeur de village" et voté juste avant les élections.
  •     aménagement de l'ancien terrain de foot en ajustant sa priorité avec vos besoins, les finances, la capacité des écoles, la pression foncière et en lien avec le devenir du Bourg et la circulation.        
  • cohérence des projets dans le temps et dans l'espace afin de ne pas faire deux fois un secteur (ex : parvis de l'église et parking de mairie qu'il faudrait casser pour réaliser le cœur de village !)
  •     devenir du Bourg après le départ de l'école, etc...

Un permis sur une zone constructible du PLU est un droit (et non un privilège) et nous avons un personnel de mairie qualifié pour instruire les demandes. Une commission citoyenne de médiation sera créée pour traiter les désaccords.

commission voirie, réseaux et sécurité (voir bulletin n°3) :

  •     entretien et propreté des voiries, assurés régulièrement et équitablement.
  •     points noirs de sécurité (carrefours comme l'Arsenal, trottoirs,, éclairage...) listés, publiés dans l'Info-Chirens et hiérachisés pour un traitement réaliste.
  •     résolution des problèmes d'assainissement
  •     réflexion sur un réaménagement de la circulation en complément au contournement car la situation actuelle ne peut durer.


commission contournement et transports (voir bulletin n°1) :

  •     contournement, pour que le Conseil Général tienne ses promesses, dans le respect du marais et donc du captage d'eau potable alimentant nos robinets (c'est important !) et avec une solution pertinente pour les habitants de Beaudiné.
  •     parkings relais pour le co-voiturage et l'utilisation des bus, les emplacements existent, réalisons-les !


Stop aux projets coûteux qui n'améliorent pas notre quotidien.
Oui à des actions concrètes.


Corinne Bourrillon corinne

l'agriculture

T5 selection-agri copie

L'agriculture est peu évoquée dans les programmes électoraux et pourtant son importance dans une commune rurale (et le territoire en général) est capitale.

Partout en France, le nombre des agriculteurs et la surface agricole ne cessent de diminuer.
Les bonnes terres sont urbanisées avec un nouvel outil : les cartes des risques naturels réalisées sur les communes favorisent la construction sur les terrains plats et ne laissent à l'agriculture que les côteaux, difficiles à exploiter avec les engins agricoles.

La prise de conscience du danger des produits phytosanitaires pour l'environnement (mais aussi pour les agriculteurs et les consommateurs) a initié un processus de mutation de l'agriculture parfois difficile car la situation économique des exploitations et le contexte réglementaire ne laisse pas une grande marge de manœuvre.

Nous avons besoin d'une agriculture pérenne pour nous nourrir et entretenir les terres. Les agriculteurs, acteurs économiques, doivent être entendus et aidés.
Les marchés locaux, les filières courtes de vente et transformation, le marché du bois-énergie sont des évolutions dynamiques et prometteuses.

Chirens accueillera bientôt un magasin de vente en direct de producteurs et nous leur souhaitons la bienvenue.


jean-def-ptt Jean Leroy

 

agri-fev

la vie économique

q2-commerces

Un potentiel économique important existe sur la commune (artisans, agriculture, commerce, services).

Aujourd’hui, en France, 64 % des créateurs d’entreprises sont des demandeurs d’emploi et un grand nombre d’entre eux ne passeront pas la 3e année. L'isolement de l'entrepreneur est une cause fréquente de son arrêt.

Le territoire dispose d’organisations associatives qui accompagnent et pérennisent ces petites structures.
Pourquoi la commune ne favoriserait-elle pas les rencontres avec ces organisations ?

Pourquoi la commune ne faciliterait-elle pas l’accès à des outils et des réseaux pour ainsi aider ces entreprises à se maintenir, se développer et pérenniser les emplois ?

Pourquoi la commune ne favoriserait-elle pas une meilleure visibilité des entreprises locales (annuaire gratuit, site internet...) ?

Je pense qu’un élu local peut et doit se sentir solidaire et s'impliquer auprès des entrepreneurs de sa commune.


Les fermetures récentes de Vival et de la boulangerie du Bourg montrent les difficultés rencontrées et la nécessité d'agir sur notre commune.


guy-def Guy Dallaine

quelques idées :

pour commencer, annoncer nos commerces et artisans sur le site de la mairie...